CATÉGORIES DE BLOG:
Rechercher sur le blog:
12
Juin-2018

Indonésie – Lombok

Non classé   /  

LOMBOK


Différences par rapport à Bali :
 Moins touristique
 Musulman donc nous retrouvons le Ramadan et les mosquées)
 Moins de coqs ( je pense que ce sont les cérémonies hindoues qui font qu’ils aient tant de coqs à Bali)
 Plus sauvage
 Plus de singes

GILI 


Nous embarquons le matin à bord du fast ferry du port de Amed ( Bali) en direction de Gili Trawangan, appelée aussi Gili T.
Nous avons bien hésité entre les trois îles du Nord de Lombok ( Trawagan, Meno et Air ) et choisi celle-ci car c’est la plus grande et qu’à priori ses plages le sont également. Cette île est renommée pour ses activités festives mais en plein mois de Ramadan et en mai, nous pensons que nous serons plutôt tranquilles.
La traversée a été légèrement agitée mais moins pire que nos craintes. Nous avions lu sur internet des avis très négatifs sur les traversées avec notre compagnie ( Pacha Express ==> il faut choisir la compagnie Freebird de préférence). Le bateau s’est juste arrêté à mi-chemin, en pleine mer pendant plusieurs minutes, apparemment rien de grave, un problème de moteur qui ne marche plus … 😊.
Sur l’île, nous trouvons énormément de petits commerces, restaurants, bars, clubs de plongée… pas de doute, c’est bel et bien TRES touristique.
Néanmoins, en faisant le tour de l’ile ( il se fait en moins de trois heures à pied) , on trouve des coins plus calmes.
Côté transport les gens se déplacent à vélo, en calèche ou à pied. Pas de véhicule motorisé sur les îles, ça c’est chouette. Un bon point !

Coin du port ==> très touristique et plus festif le soir
Nord-Est ==> Turtle Point pour le snorkelling . Il n’y a franchement rien à voir hormis des coraux morts… pas de tortues à l’horizon mais quelques petits poissons, pas beaucoup hein.
mais super petit endroit pour boire un verre / manger : Nord-Ouest ==> plus luxueux au niveau des logements, les plages sont plus belles par contre il y a beaucoup moins de fond donc moins propice à la baignade.
Sud-Ouest ==> Les jolies balançoires avec l’eau turquoise et top pour le coucher de soleil
En résumé, il y a de très jolis endroits mais rien d’exceptionnel à nos yeux et la baignade n’y est pas terrible car peu d’endroits s’y prêtent.
La vie sur l’île est plus chère qu’ailleurs en Indonésie, on se retrouve souvent avec des prix doublés par rapport à ce que nous avions vu jusqu’ici.
Bon plan budget : Il y a un marché nocturne près du port où ils préparent des plats traditionnels et où l’on peut s’installer ; c’est quand même des prix touristes pour un marché mais moins que les restos 😉

LABUHAN LOMBOK


Une petite traversée d’une heure en public boat nous amène au port de Bengsal, au Nord de Lombok.
Nous trouvons un peu en dehors du port un taxi Bluebird et après une excellente négociation ( on devient bon !) on part pour Kuta, au sud de l’île. Tout le long du trajet, nous sommes surpris par les singes au bord de la route, il y en a tellement !!! Côté circulation, elle est assez dense dans le Nordmais plus on descend, plus elle se fluidifie.
Cette région au Sud est connue pour ses longues et belles plages et réputée pour ne pas être trop touristique, même si dans la chronologie des articles que l’on lit sur ce lieu, on sent bien que le tourisme s’y installe de plus de plus…
Nous avons donc logé à Kuta au Bule Homestay pendant trois jours et parcouru la région en scooter.
Nous sommes allés en premier du côté Est, à la plage de Tajung Ann.
Pour y accéder, ainsi qu’à chaque plage par ici, il faut s’affranchir d’un droit de passage / parking de 10 000 Rps que les jeunes indonésiens récupèrent à la barrière.
Tajung Ann est une magnifique baie en forme de fer à cheval. Le sable est blanc, même si on ne niera pas trouver pas mal de déchets plastiques un peu partout… et l’eau est magnifique.

En fin d’après-midi, nous sommes allés au Merese Hill. il y a un petit sentier en bout de plage qui y mène, cela permet de prendre de la hauteur et d’avoir un bon aperçu de la côte.
Ainsi que de découvrir des plages cachées :
Et des spots pour le coucher de soleil …

Non, pas de photo du coucher de soleil, Pierre avait trop faim et on est redescendu prendre un gros encas. C’est bien connu, l’eau, ça creuse! 😊
Le soir, nous avons fait la découverte d’un super Warung, le Flora, que nous recommandons vivement. On y a d’ailleurs mangé les deux soirs suivants c’est vous dire…
Le lendemain et surlendemain, nous nous sommes consacrés au côté Ouest.
Plage de Selagong Blanak. Superbe plage et parfaite pour commencer le surf. Il n’y a pas de rochers et les vagues sont très correctes.
On y croise même des buffles 😊
Plage de Mawi. Très jolie plage également où nous nous délectons de notre jus de fruit en admirant les surfeurs expérimentés.

En montant les rochers un peu plus loin sur la droite on peut avoir un très beau panorama mais aussi accéder à une seconde plage, déserte, où nous avons établi notre camp pour l’après midi.

Attention cependant au chemin pour y aller qui est un peu dangereux pour les novices du scooter…

Plage de Mawung. Encore une superbe plage, très peu fréquentée hormis des enfants indonésiens trop insistants pour nous vendre des jus / transats / bracelets. C’est dommage mais la vue vaut bien le détour.

Le tour des plages et de la côte étant fait… il est l’heure de continuer notre voyage…

Nous avons eu beaucoup de mal à trouver le meilleur trajet pour rejoindre notre prochaine destination à savoir Nusa Penida. Voici ce que nous avons fait et pensons être le mieux ( évidemment 😊 ) :

Direction le port de Lembar avec un private taxi négocié à 170 Rps ( contre 200 Rps la navette partagée) où nous prenons un public ferry qui nous ramènera au port de Padangbai à Bali ( 92Rps pour 2).
De Padangbai nous attendrons le public boat de 17h ( Inch’Allah…). On croise les doigts que ce public boat existe bien l’après-midi car nous n’arrivons pas à avoir les mêmes informations de chacun donc le jeu est de savoir qui nous dit la vérité.
Pour le moment, nous continuons sereinement notre paisible traversée de 4h de Lempar à Padangbai 😊

Edit une fois arrivés: notre trajet en bateau aura duré 7h au lieu de entre 3 et 5h… nous arrivons donc vers 16h30 et aucun public boat en vue, il n’y en aurait qu’un par jour actuellement et selon les versions à 11h, 12h, 13h et 14. voilà qui nous avance bien. On se lance à la recherche de fast boat à prix abordable et même ceci échoue. Il est trop tard pour partir et le vent s’est levé. Nous trouvons au  bout de la plage un capitaine presque prêt à nous emmener mais qui s’est désisté au dernier moment et a pris sa retraire ( on a du lui faire peur , ou le large va savoir ).

Tant pis, nous décidons de dormir ici et de partir demain matin avec le public boat, heure à venir !

 

0

 goûts / Un commentaire
Partager cet article:

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec